Vous êtes ici : Accueil :: Insignes :: Homolog :: Non Homologués par Thématique :: U.AERIEN :: Bombardement
Naviguez : B.DRI B.DRI.GB B.DRI.RAB B.DRI.RABN Escadre B.GROUP C.EALA

BOMBARDEMENT

Tout l'avant guerre
avant la naissance du nucléaire


Dès la Grande Guerre tous les types de bombardement sont développés et donnent naissance à des unités spécialisées: de nuit, de jour, en appui et dans la profondeur...
Pour le bombardement de nuit il existe en 1920 12 escadrilles réparties en 4 groupes au sein de la 21° et 22°RABN.
Le 21°RABN devient 21° EB en 1933 avec 3 groupes à 2 escadrilles.
En 1932.33 les Régiments de bombardement furent transformés en Escadres, unités largement méconnues dont on trouve très peu d'insignes.
Le 22°RABN devient en 1933 la 22°Escadre d'aviation lourde de défense
En 1937 le 3°Groupe de la 21° EB devient 19°Escadre.
Entre les deux guerres, en ce qui concerne les escadrilles, il y a de très nombreux jolis insignes que l'on trouve un peu plus facilement que les escadres peut être parcequ'elles sont plus nombreuses et qu'il en existe de nombreuses versions. Il n'est cependant pas facile de les dater précisément.
En 1940 les escadres sont remplacées par des groupements de 2 à 4 groupes dissous par la suite.
Les insignes des groupes d'avant guerre sont peu répandus.
A l'ouverture des hostilités lors du second conflit les unités d'assaut bombardant les colonnes allemandes en très basse altitude subiront des pertes effroyables chose que nous redécouvrirons lors de la première vague de la guerre du golfe.
Les groupes sont plus connus pendant la reconquête. A la fin du conflit le bombardement lourd statégique à haute altitude est la stratégie payante et concentre toutes les unités. Par manque de moyens mobilisés pour la reconstruction, l'ensemble du bombardement disparait en 49. Nombre de ces unités ne renaitront que bien plus tard au sein des forces aériennes stratégiques.

Renaissance d'après guerre :
L'aviation de bombardement totalement disparue en 49 renaît progressivement à partir de 1951.
En effet au nord du Tonkin, fin 50, le Corps Expéditionnaire Français vient de subir, en l'absence d'une aviation de bombardemnt digne de ce nom, sa première grande défaite à Cao-Bang et le long de la RC 4.
- Des 2 Groupes de bombardement lourds des FAFL ayant opéré en Angleterre, le GB I/23 GUYENNE et le GB I/25 TUNISIE, seul ce dernier existe toujours à Bordeaux sous l'appellation GT 1/25 car ses vieux HALIFAX ont été transformés en avions de transport long-courrier .
- Le GB I/20 LORRAINE a abandonné ses MITCHELL pour des MOSQUITOS de reconnaissance.
- Des 6 GBM ayant opéré au sein de l'USAF sur B26 en AFN de 43 à 45 (I/22 MAROC, II/20 BRETAGNE, I/19 GASCOGNE, II/52 FRANCHE-COMTE, II/63 SENEGAL et I/32 BOURGOGNE) plus aucun n'existe.
La seule réponse rapide au besoin indochinois est l'achat de DOUGLAS A26 INVADER renommés B26 au retrait des MARTIN B26 MARAUDER de l'inventaire US.

La mission DE LATTRE négocie avec succès le prêt par les américains inquiets de la montée du communime en Asie, au titre de Plan d'Assistance Militaire pour l'Extrême-Orient, de quelques 113 B26 INVADER.
De ces livraisons dépendront les recréations des unités de bombardement et leur apparition dans le ciel indochinois.

- GB 1/19 GASCOGNE :
Dès le 1°janvier 51 son action sera décisive, en mars dans le massif du Dong Trieu puis jusqu'à Dien Bien Phu. Il sera le dernier à quitter le théâtre, rendant les derniers B26 aux américains et dissoud le 1/11/55.

- ER B26 ARMAGNAC :
Escadrille de reconnaissance dépendant du GASCOGNE elle est créée en novembre 51 à partir de 4 RB26C pour suppléer les insuffisances des pauvres MARTINET de l'EROM 80. Le 1° janvier 54 elle devient ERP 2/19 ARMAGNAC (Escadrille de Reconnaissance Photographique). Elle est dissoute le 1° août 55.

- GB 2/25 TUNISIE :
Quittant ses HALIFAX et sa mission de transport le TUNISIE retrouve l'appellation GB en janvier 52. De ce jour l'histoire des "Martini" indicatif des appareils du TUNISIE se confondra avec celle des "Cinzano" pour le GASCOGNE. Il est dissoud le 1°août 55.

- GB 1/91 BOURGOGNE :
Créé aprés Dien-Bien-Phu le 1° juin 54 suite à la livraison massive de 60 B26 supplémentaires. Il opérera au côté des 2 autres groupes jusqu'à l'armistice du 27 juillet pour retarder l'avancée vietminh et détruire les infrastructures le long de la ligne de démarcation. Il est dissoud le 1° novembre 54.

Epilogue :
Il ne reste donc fin 55 plus rien de cette composante de bombardement qui ne renaîtra qu'en partie en métropole et en AFN puis sous la forme d'une composante nucléaire en 64. Pour le conflit d'Algérie c'est l'aviation d'appui, beaucoup plus adaptée à un conflit de type insurectionnel, qui reprendra le flambeau de l'appui au plus près des opérations terrestres.

Reduire le glossaire Fermer le glossaire

        .     A     B     C     D     E     G     H     I     J     L     M     N     P     S     U     V